Chargement...
 

Pablo


Paroles et musique : Gilles Maire
Enregistrement : CD 1

Je suis masseur dans un salon d'beauté
Les femmes j'ai toujours su les dorloter
Depuis vingt ans, je fais des massages
Mais cette année, ils ont pris un nouveau
Question métier, il n'est pas au niveau
Il est loin d'avoir tout mon bagage

Mais Pablo, il a les dents blanches
Le sourire des dimanches
Il a les yeux faits pour l'amour
Et les doigts comme en velours
Avec ses faux airs d'Iglesias
Il a pris la première place

Il se fout pas mal du droit d'aînesse
Il prend les plus jeunes et me laisse
Que les clientes d'un certain âge
D'accord elles sont encore belles, d'accord
Mais elles ont mal de ne pouvoir encore
Etre avec Pablo et elles enragent

Car Pablo, il a les dents blanches
Le sourire des dimanches
Il a les yeux faits pour l'amour
Et les doigts comme en velours
Avec ses faux airs d'Iglesias
Ce salaud, il m'a pris ma place

Nous autres on fait un travail manuel
Sur le dos des dames, c'est naturel
De suivre les règles, les usages
Mais on entend sous les doigts de Pablo
Frémir, gémir et trembler les tableaux
C'est un motif réel de limogeage

Si Pablo, il a les dents blanches
Le sourire des dimanches
Si il a les yeux faits pour l'amour
Et les doigts comme en velours
Avec ses faux airs d'Iglesias
Un jour il va perdre sa place

Je suis masseur dans un salon d'beauté
Les femmes j'ai toujours su les dorloter
Depuis trente ans, je fais des massages
Je me souviens, ils avaient pris un nouveau
Question métier, il n'était pas au niveau
Il était loin d'avoir mon bagage

Je suis pas beau, j'ai pas les dents blanches
Pas le sourire des dimanches
Pas les yeux faits pour l'amour
Pas les doigts comme en velours
J'ai pas de faux airs d'Iglesias
J'ai toujours su garder ma place


Paroles des chansons