Chargement...
 

Lettre à mon père


Paroles et musique : Gilles Maire


Ça fait une sacrée paye que t’es parti aux cieux
J’ai bien relu les lettres que t’écrivais mon vieux
Ce soir comme tous les soirs, tu vois je te réponds
Un peu comme je peux, du fond de mes chansons.

Depuis que t’es plus là, il se passe ici-bas
Des choses dégueulasses mais vois-tu, cher papa,
J’arrive à vivre heureux en oubliant un temps
Ces temps de crise et ma crise des cinquante ans

T’avais raison, maman ne s’est pas consolée,
Elle parle de la nuit où tu t’en es allé,
Ses yeux parlent de toi comme on parle d’amour,
Elle n’a pas eu d’amant connu jusqu’à ce jour.

Le monde depuis toi nous a fait quelques farces :
L’argent devenu roi, le royaume des garces
Qui épousent des cons qui tapent dans un ballon
Barbara n’est plus là, ça chante beaucoup plus blond

Mon père, je te salue ; toi qui croyais en Dieu,
Embrasse donc pour moi chacun de mes aïeux
J’égrène ici-bas, moi qui ne crois toujours pas,
Le restant de mes jours en pensant fort à toi

Paroles des chansons