Chargement...
 

Le guitariste


Paroles et musique : Gilles Maire
Enregistrement : CD 2

Je m’ennuie d’un musicien qui compte le temps qui passe ;
Moi ce dont j’ai l’envie, c’est du temps qui me reste,
A t’écouter danser ces mots que t’entrelaces,
Qui chantent les chagrins que tu essuies d’un geste.

Un poète ça compte ses pieds pour voir s’ils tombent,
Le ciel à la marelle, se court à cloche-pied ;
Allez tends-moi ta main, sais-tu que l’on succombe,
En admirant tes doigts légers comme un papier.

Je n’aime plus les chansons qui passent à la télé ;
Je n’aime qu’une chaîne, celle que je porte au cou,
Celle qui me rappelle, celle qu’on avait scellée,
Juste entre ma cervelle et ton coeur de caillou.

Quand viendras-tu me voir ? M’embraseras tu encore ?
Poseras-tu un soir mes yeux sur ta guitare ?
Celle qui s’en bat les cordes, celle dont les accords,
Consument dans mon corps l’écorce d’un cafard.

Il parait que tu panses, quelques plaies qui je pense,
Viennent de notre temps qui n’est plus assez tendre ;
On te pardonnera tous tes billets d’absence,
Reviens et reviens vite, il est long de t’attendre.

Je m’ennuie d’un musicien qui compte le temps qui passe ;
Moi ce dont j’ai l’envie, c’est du temps qui me reste
A t’écouter danser ces mots que t’entrelaces,
Qui chantent les chagrins que tu essuies d’un geste.



Paroles des chansons